Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

  • : Mémorial du wagon de la déportation
  • : Pérenniser la mémoire de la déportation par le transport ferroviaire par la réalisation d'un Mémorial devant avoir pour bases deux wagons conformes à ceux utilisés au départ de Compiègne entre 1942 et 1944. Dans le respect absolu de la vérité historique, qui n'est pas le cas actuellement.
  • Contact

Présentation

  • Gérard BOCQUERY
  • Gardien et passeur de Mémoire. Défenseur du respect de la vérité historique. Créateur et administrateur de ce site dédié à la Mémoire de la Déportation.
  • Gardien et passeur de Mémoire. Défenseur du respect de la vérité historique. Créateur et administrateur de ce site dédié à la Mémoire de la Déportation.

 

 

 

 

 

0001

 

 

La perte de la mémoire du passé est sans doute la pire infortune qui puisse frapper un peuple ainsi qu'un individu. (Ferdinand LOT)

 

____________________________________

MduWeb banniere 120.60

 

 

 

Click for Compiègne, France Forecast
 
 __________________
Le contenu de ce site
est protégé par la loi

sceau1anreproduction
rigoureusement
interdite


Droits d'auteur déposés
enregistrement
n° 00047937

Copyright Gérard BOCQUERY
__________________________
 

 

 

 

.
 

Recherche

CNRD

2016-2017

CLIC ICI

 


CONVOI DE NUIT

 

PLUS JAMAIS CA !

120px-Red triangle French svg

N'OUBLIONS JAMAIS !

convoi-arriv-e-de-nuit-wagon.jpg

 

 

 

croix de lorraine le déporté

Pensez à votre référencement gratuit.

Agenda

 

 

 

 

~~~~~~

 

 

 

 

 

C N R D 

 

 

 

 


~~

 

 

 

 

 

 

 
18 juin 1940 - 18 juin 2017
18 juin de gaulle77ème anniversaire

 

______________________________

 

 

 

Convoi-du-15-mars-1943.jpgN'OUBLIONS JAMAIS !


______________________________

 

 

 

 

-

 

CONDAMNATIONS d'Alain Lorriaux & de l'Association

Mémorial du Wagon de la Déportation

 

TGI - Condamnation en derniere instance du 5 septembre 2013

 

TGI - Condamnation du 6 mai 2014

__

Derniers Articles Publiés

  • 78ème anniversaire de L'APPEL
    Commémoration dans toutes les communes de France du 78ème anniversaire de L'APPEL HISTORIQUE DU GENERAL DE GAULLE à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi. Le 19 mars 2006 a été publié au Journal Officiel n° 67 un décret instituant...
  • Bonne année 2018
    Recevez tous mes voeux de bonne année 2018
  • Congrès 2017 de l'UNADIF et de la FNDIR
    Les CONGRES NATIONAUX 2017 de l'UNADIF et de la FNDIR ont lieu du 30 juin au 3 juillet à GRENOBLE Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de Disparus Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance
  • 77ème anniversaire de l'Appel du 18 juin 1940
    DIMANCHE 18 JUIN 2017 Commémoration dans toutes les communes de France du 77ème anniversaire de L'APPEL HISTORIQUE DU GENERAL DE GAULLE à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi. Le 19 mars 2006 a été publié au Journal Officiel n°...
  • Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation
    MESSAGE POUR LA JOURNEE NATIONALE DU SOUVENIR DES VICTIMES ET HEROS DE LA DEPORTATION DIMANCHE 30 AVRIL 2017 Comme chaque année, ce dernier dimanche d'avril est consacré à la Journée Nationale du Souvenir des Victimes et Héros de la Déportation. La tragédie...
  • Congrès annuel de l'Amicale Nationale des Déportés Tatoués du Convoi du 27 avril 1944
    Philippe MARINI, Maire de Compiègne, Sénateur honoraire de l'Oise ; Joël DUPUY de MERY, Conseiller en charge des Relations avec l'Armée et les Associations patriotiques ; Danièle BESSIERE, Vice-Présidente de l'Amicale et Christophe DHAM, Vice-Président...
  • CNRD 2016-2017
    Comme chaque année, le site internet de l'UNADIF propose, aux élèves et aux enseignants, de nombreuses brochures d'aide à la préparation du concours L'épreuve individuelle (devoir sur table) aura lieu le vendredi 24 mars 2017 Rendez-vous sur le site UNADIF...
  • TRES BONNE ANNEE 2017
    Chères Amies, chers Amis, recevez mes meilleurs voeux pour l'année 2017 qui commence
  • Cérémonie au Mémorial de la France combattante
    SURESNES Dimanche 30 octobre 2016 Pas moins de 118 Drapeaux présents, lors de cette très émouvante cérémonie organisée par MEMOIRES DU MONT VALERIEN. 3 Drapeaux UNADIF-FNDIR étaient présents, 2 de l'Oise et 1 des Hauts-de-Seine. A l'année prochaine.....
  • Cérémonie à la Stèle FFI
    72ème anniversaire : Hommage aux Combattants de la Résistance tombés au cours des actions qui ont précédé la Libération de la ville de Compiègne en août 1944. Dimanche 28 août 2016 - 11 heures : Dépôt de gerbes et Appel des Morts au Monument des Résistants...

Histoire Et Evenements

Pour me contacter

3 moyens

pour me contacter :

1)- LE LIVRE D'OR est
à votre disposition
plus bas

2)- Rendez - vous plus haut, dans le module :
CONTACTEZ - MOI


3)- Vous pouvez aussi

ECRIRE UN COMMENTAIRE
 au bas de chaque article.

  ------

 

N'hésitez pas à

Inscrire vos commentaires,

remarques ou suggestions.

Prendre contact.

Poser des questions.

  Etc...

 

.

 

 

Ajoutez votre site  

 

 

 

 

____________

 

W

 

 

 

Catégories

LE LIVRE D'OR

pays des visiteurs

free counters

 

 

d'octobre 2009 à aujourd'hui

plus de 205 000 visiteurs de 147 pays

GRAND MERCI à toutes & à tous

 

 

 

-

 

 

 memorial wagon deportation
memorial wagon deportationmemorial wagon deportation arte passion
Arte Passion

---

 

 

 

MduWeb banniere 120.60 TOP DES SITES DANS LE MONDE Votez pour ce site

18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 20:08

 

logo 6 juin 19442014

 

Vendredi 6 juin 2014 : Toute l’antenne de France 2 se mobilise à l’occasion des 70 ans du débarquement.

Une journée exceptionnelle au cœur de l’évènement, avec des programmes dédiés aux commémorations en direct de 6h30 à 18h00.



Dès 6h30, Télématin propose une émission spéciale avec William Leymergie pour revivre le D-Day avec :

- la rubrique « Mémoires » Frédérick Gersal pour retracer demi-heure par demi-heure l'avancée des troupes
- la chronique « Santé », Brigitte-Fanny Cohen pour évoquer le dispositif médical mis en place pour le D-Day
- Avec Anissa Arfaoui pour revenir sur la guerre des ondes avec Radio Paris et Radio Londres
- Marie Mamgioglou met à l'honneur le rôle des femmes pendant la guerre et plus particulièrement les espionnes recrutées par Winston Churchill
- Charlotte Bouteloup s'intéresse aux films qui ont raconté au cinéma le débarquement
- et enfin, Laura du Web nous fait une sélection des sites indispensables pour revivre sur Internet l'aventure du 6 juin.

A partir de 8h30, Edition spéciale, 1ère partie, présentée par Marie Drucker, Stéphane Bern, Pierre Servent, Fabrice D’Almeida (historien) et Peter Herrly (consultant américain, colonel à la retraite et consultant NBC de Tom Brokaw).

Suivez en direct, sur le site de Ouistreham, toutes les cérémonies d’hommage en présence de 18 chefs d’Etat et de gouvernement dont la Reine d’Angleterre, Barack Obama, Angela Merkel, Valdimir Poutine … etc.

France 2 vous donne rendez-vous avec une édition spéciale.

Vous pourrez également suivre l’ensemble des cérémonies grâce à une vingtaine d’envoyés spéciaux.

A 13h00, le Journal de 13h d’Elise Lucet est en direct des plages de Normandie.

Retour sur la Cérémonie de la matinée et direct depuis le Château de Bénouville où a lieu le déjeuner officiel.

A 13h40, Edition spéciale, 2ème partie avec la Cérémonie d’hommage rendue aux soldats qui ont débarqué le 6 juin 1944 sur les plages de Normandie ; une Cérémonie présidée par François Hollande et les grands de ce monde.

Tout au long de la journée, Julian Bugier raconte le débarquement et la bataille de Normandie avec des reportages qui, grâce à l’utilisation de la 3D et d’images de synthèse, nous refait vivre ces grands moments de l’histoire.
Christophe de Vallambras, de son côté, nous fait redécouvrir le site Utah Beach grâce à l’utilisation de la « réalité augmentée ».

Francetvinfo.fr retransmet toute la spéciale de la rédaction en direct.

 

 

 

 


Source :
logo France2

 

 

.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 19:39

 

 

Les francais du Jour J

 

 

Film en avant-première

 

 

à l'Ecole militaire

 

place Joffre

 

75007 Paris

 

 

.

Partager cet article
Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 20:06

 

 

ECPAD DMPA CNRS Colloque

 

 

 

Appel à contribution pour le colloque CNRS - DMPA - ECPAD :

 

" Des images pour l’armée. Un siècle de cinéma et de photographie militaires, 1915 - 2015 "

 

En 2015, l’Établissement de communication et de production audiovisuelle de la Défense (ECPAD) fêtera son centenaire.

 

Créées à l’occasion du premier conflit mondial, les sections photographique et cinématographique de l’armée, puis les célèbres « SCA » (service cinématographique des armées) et « ECPA » (Établissement cinématographique et photographique des armées), ont permis depuis lors au ministère de la défense de produire des images lors des divers conflits dans lesquels la France a été engagée à travers son armée.
Ce colloque, et le livre qui en sera tiré simultanément, visent à mettre en valeur et à interroger l’histoire et les sources visuelles ou archivistiques du cinéma et de la photographie aux armées depuis leur apparition en France en 1915 jusqu’aux engagements les plus récents, par exemple au Mali.

 

Il s’agit à la fois de fédérer les chercheurs et archivistes français et étrangers s’intéressant à ces représentations particulières, et d’en renouveler la lecture. À travers l’analyse des milliers de films et photographies de l’ECPAD se pose par exemple la question de savoir si l’on est face à des documents au service de l’armée elle-même, ou bien face à un « cinéma d’État » au service du politique. Les questions de mise en scène et de fiction, et non plus seulement de document et de « documentaire », se sont également toujours posées depuis 1915 ; ce point permettra d’interroger l’histoire des conditions de production ainsi que les aspects artistiques et esthétiques des réalisations photographiques et cinématographiques des armées. De plus, par-delà le temps de guerre, le colloque et l’ouvrage veulent porter l’analyse sur le temps de paix et sur la mise en scène du lien armée-nation à travers les images. Les périodes de paix sont en effet les plus nombreuses et n’ont pas fait l’objet d’études poussées. Enfin, une part importante sera faite aux opérations extérieures (jusqu’aux plus récentes), en interrogeant les soldats et officiers chargés d’en donner une image interne et publique.

 

Le but est donc de renouveler les études scientifiques sur les images militaires et de les rendre publiques grâce à un ouvrage pédagogique et richement illustré s’adressant à un large public ; mais il est aussi de valoriser, à travers l’édition, de nombreuses archives non encore connues, qu’il s’agisse d’archives rares ou d’entretiens avec des acteurs du cinéma aux armées encore vivants ou disparus, effectués par des particuliers, des chercheurs ainsi que des conservateurs et documentalistes des services du ministère de la défense.

 

 


Modalités pratiques :

Les textes seront publiés en même temps que le colloque.
Les propositions sont à rendre pour le 31 mai 2014 ; elles seront sélectionnées par un comité scientifique, qui donnera sa réponse le 30 juin 2014.

Les textes finalisés (20 000 signes) seront à rendre pour le 30 septembre 2014.

Les propositions (2 000 signes), accompagnées d’un mini-CV, sont à envoyer en format .pdf à : Sébastien Denis et Xavier Sené

 

 


Source : © ECPAD - Tous droits réservés

http://www.ecpad.fr/appel-a-contribution-colloque-des-images-pour-larmee

 

 

.

logo-cnrslogo dmpaLogoECPAD

Partager cet article
Repost0
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 21:09

 

21 et 22 mai 2014


 

pierre-sudreau-AFPPierre Sudreau (photo AFP)



 

la Fondation de la Résistance


et le Centre d'Histoire de Sciences Po


organisent un colloque consacré à Pierre Sudreau


 

 

 

Pierre Sudreau, Déporté-Résistant

(13 mai 1919 - 22 janvier 2012)


En juin 1940, élève aviateur de l’Ecole de l’Air repliée sur la base de Bordeaux-Mérignac, il est bien décidé à continuer la lutte. Mobilisé dans l'Armée d'armistice comme officier de l'Armée de l'Air, affecté à la base de Toulouse-Blagnac, dès la fin 1940, il commence à dissimuler des armes.


Sa volonté de poursuivre la lutte l'amène à entrer en contact avec le réseau Brutus. Il rejoint ce réseau encore nommé Groupe Froment avec le pseudo "Sillans".


Il est démobilisé, il part à Paris, trouve un emploi dans les bureaux du ministère de l'Intérieur et devient en 1943 responsable du réseau de renseignement en zone occupée.


Il prépare avec un « plan vert » de sabotage des voies ferrées pour faciliter un futur débarquement allié.


Le 10 novembre 1943, il est arrêté, torturé et placé à l’isolement à la prison de Fresnes puis il est déporté en mai 1944 au KL Buchenwald.

 



INSCRIPTION OBLIGATOIRE : contact.centre-histoire@sciencespo.fr


 

Téléchargement du programme du colloque

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 04:28

 

normandie terre de liberte 2014

" Normandie, Terre de Liberté " inscription réalisée par des milliers de scouts sur la plage

 

 

 

 

 

des milliers de scouts

rassemblés à Omaha Beach


 

Entre 3 000 et 3 500 personnes, dont près de 2 000 scouts, ont participé à une cérémonie célébrant à Omaha Beach 70 ans de paix en Europe.


Plusieurs milliers de scouts, venus principalement des Etats-Unis et d’Europe ont célébré samedi 26 avril 2014, à Omaha Beach, 70 ans de paix en Europe. Selon les forces de l'ordre, entre 3 000 et 3 500 personnes ont participé à ce rassemblement, parmi lesquels environ 2 000 scouts, selon la région Basse-Normandie.


Organisée par le Transatlantic Council Boy Scouts of America et par une association normande, "Planète Bleue... SOS", la cérémonie a été marquée par plusieurs prises de paroles, ponctuée par la projection d'images d'archives sur deux écrans géants, et animée par le Choeur universitaire de Basse-Normandie ainsi que le musique de la 3ème région militaire de Rennes qui a, entre autres, interprété des standards américains.


Trois Alphajets de la BA 705 de Tours ont survolé la plage d'Omaha, devant laquelle croisait le patrouilleur rapide "Le Glaive" de la gendarmerie maritime de Cherbourg pour ce " temps de mémoire et d'éveil citoyen là où tant de jeunes Américains firent le sacrifice de leur vie ", ont rappelé les organisateurs.

 

 


La cloche du 70ème anniversaire "pour la Paix et la Liberté" dévoilée

Auparavant, lors d'une cérémonie oecuménique à la cathédrale Notre-Dame de Bayeux, les scouts ont dévoilé la cloche du 70ème anniversaire " pour la Paix et la Liberté ".


Dimanche 27 avril, les scouts ont rendu aussi hommage aux soldats tombés sur les plages lors du Débarquement et de la bataille de Normandie au cours d'une cérémonie au cimetière américain de Colleville-sur-mer.


Depuis 1994, des rassemblements géants de scouts appelés "Jamboree" sont organisés en Basse-Normandie par la Transatlantic Council Boys Scouts of America, en partenariat avec des associations françaises et des collectivités. Il s'agit cette année du 7ème Jamboree.


 

Source AFP

Le Point.fr

 


Partager cet article
Repost0
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 19:15

  logo unadif-fndir petite taille gerard bocquery

L'Union Nationale des Associations de Déportés,
Internés et Familles de Disparus (UNADIF)
et la Fédération Nationale des Déportés
et Internés de la Résistance (FNDIR)
condamnent fermement

 

 

 

Communiqué du jeudi 24 avril 2014

 

 

A quelques jours de la Journée Nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation, et du 69ème anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination nazis, l’Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de Disparus (UNADIF) et la Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (FNDIR) sont scandalisées qu’un rassemblement néonazi ait eu lieu au sein d’un édifice public en France, même si les organisateurs, principalement issus d’Allemagne où ils ont été empêchés de tenir leur réunion, ont usé de ruse pour parvenir à leurs fins.

L’UNADIF et la FNDIR condamnent fermement cette situation, et appellent tous les responsables politiques à faire preuve de la plus grande vigilance pour éviter que de tels évènements, prônant l’apologie des pires moments dans l’histoire de l’Humanité, se reproduisent.

Jean-Marie MULLER, Président de l'UNADIF
François PERROT, Président de la FNDIR

 

 


Article de lalsace.fr paru le 22 avril 2014 :

Un concert néonazi à Oltingue pour fêter l’anniversaire d’Adolf Hitler.

Samedi soir 19 avril 2014, la salle polyvalente d’Oltingue, petit village du Jura alsacien, a été le théâtre d’un rassemblement d’environ 200 néonazis venus fêter le 125ème anniversaire de la naissance d’Adolf Hitler.

« On s’est fait avoir et je le regrette », confie le maire d’Oltingue, André Scherrer.

En louant la salle polyvalente de son village pour un dîner d’anniversaire, l’élu ne se doutait pas qu’elle accueillerait quelques 200 néonazis, parmi lesquels « des gens connus et plus que fichés en Allemagne ».

« La salle a été réservée par un Français et un Allemand, pour organiser un repas d’anniversaire. Nous ne nous sommes pas méfiés, ils avaient une allure respectable. »

Samedi soir, la petite bourgade du Jura alsacien a pourtant servi de lieu de rassemblement à de nombreux nostalgiques du IIIème Reich – présentés pour la plupart comme des « huiles » des milieux néonazi d’outre-Rhin – venus célébrer à leur manière le 125ème anniversaire d’Adolf Hitler, né le 20 avril 1889.

À l’affiche de cette soirée très privée, plusieurs groupes musicaux au nom évocateur et bien connus des mouvances de l’extrême droite allemande.
Avec en vedette, le chanteur du groupe de musique néonazi américain, baptisé Blue Eyed Devils.

Parmi les participants, une grande majorité de ressortissants allemands et quelques Suisses.

« Pas de trouble à l’ordre public »

« On est loin des simples skinheads. Il y avait là des gens bien connus en Allemagne. » Et visiblement rompus à la clandestinité.

Si les organisateurs avaient préféré l’Alsace à l’Allemagne pour plus de discrétion – les rendez-vous de ce type étant sérieusement réprimés outre-Rhin – le rassemblement a finalement été largement encadré par les forces de l’ordre, samedi soir.

Prévenus par les autorités allemandes suite au simple contrôle routier d’un sympathisant d’extrême droite en route pour l’Alsace, les gendarmes alsaciens avaient en effet investi les abords de la salle polyvalente dès le début de la soirée.

Une vingtaine d’hommes de la compagnie d’Altkirch et du PSIG de Mulhouse sont restés sur place jusqu’à 4 heures du matin pour éviter tout débordement. « Tout s’est bien terminé. Il valait mieux mettre les moyens au cas où, confie-t-on du côté de la gendarmerie.
C’était une soirée privée, on ne pouvait pas l’empêcher. » « Ils ont loué la salle en invoquant une soirée d’anniversaire. Ce qui n’est pas faux car ils fêtaient l’anniversaire… d’Adolph Hitler », déplore un gendarme, rappelant la difficulté à intervenir dans le cadre d’une soirée qui reste strictement privée. « Il n’y a pas eu de trouble à l’ordre public «.

Annoncée d’abord par les médias allemands et suisses alémaniques, puis sur le site militant antifasciste « La Horde », la tenue du concert pour l’anniversaire d’Adolf Hitler a également circulé via les réseaux sociaux, ce week-end, certains internautes appelant à « tenter quelque chose contre cet évènement ».

« Dimanche, je suis retourné à la salle à 8 h 30. Il n’y avait plus rien. Tout le monde était parti », explique le maire André Scherrer.
Ne restaient plus que des détritus jonchant le parking: paquets de cigarettes, canettes de bière allemandes vides, gobelets en plastique...

Partager cet article
Repost0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 04:30

 

Congrès nationaux 2014 à Caen


du 12 au 15 juin

 

 

 

header logo

 

Cliquer sur le bandeau

Partager cet article
Repost0
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 10:59

 

 

L’exposition « Kommando Hecht » présentée en avril 2013 par Madame Jane Debenest, Vice-Présidente de l’UNADIF, est visible jusqu'en septembre à Compiègne Exposition 2013 "Kommando Hecht"

 

 


Disparus lors des marches de la mort du mois d’avril 1945, ils ont fait une réapparition surprise au cours de l’été 2012 : 200 portraits de détenus et des annotations en provenance du kommando « Hecht », kommando du KL Buchenwald.


 

adif 79 guilloteau-w635


 


Les portraits ont été réalisés par Camille Delétang, Déporté-Résistant français, déporté le 15 août 1944 pour Buchenwald et les annotations manuscrites, parmi lesquelles figure un journal, sont celles de son compatriote Armand Roux, médecin, Déporté-Résistant, interné au camp de Royallieu et déporté le 27 avril 1944 pour Auschwitz puis Buchenwald.


Au cours d'un bombardement aérien de la gare de Celle et dans la panique qui entourait l'évacuation des déportés vers le camp de Bergen Belsen, un codétenu du docteur Roux avait lancé dans un jardin, le « paquet d'archives » contenant ses notes et les portraits réalisés par Camille Delétang.


En juillet 2012, les documents, que l’on croyait perdus à jamais, sont remis au Directeur du Mémorial de Mittelbau-Dora par un habitant de Celle. Sa belle-mère qui les avait découverts dans son jardin le 8 avril 1945 les avait conservés précieusement tout ce temps.


Cette découverte de sources exceptionnelle est présentée dans cette exposition, qui retrace le chemin effectué par les documents depuis septembre 1944 - mars 1945, période au cours de laquelle ils ont vu le jour, jusqu´à leur redécouverte en 2012, en passant par leur perte durant le bombardement de Celle.



Une exposition bilingue (Français/Allemand) présentée pour la première fois en France, avec système audio intégré.

Exposition sous le parrainage du Comité pour la coopération franco-germano-polonaise ("Triangle de Weimar")

 

 

  Exposition du 05 avril au 21 septembre 2014


au Mémorial de l'Internement et de la Déportation

 

de Compiègne-Royallieu.

 



 

Vernissage de l'exposition


  samedi 05 avril 2014 à 17 heures


 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 20:47

 

Dimanche 27 avril 2014

 

Journée Nationale du Souvenir

 

des Victimes et des Héros de la Déportation


  France

 

MESSAGE des DEPORTES

 

 

En ce jour de recueillement et de souvenir qui marque le 69ème anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination, c’est d’abord à celles et ceux d’entre nous qui ne sont pas rentrés de la terrible épreuve de la déportation que nous voulons penser. Persécutés, pourchassés, arrêtés ou raflés dont des milliers d’enfants, tous ont connu les conditions inhumaines des camps, la dégradation de l’être humain et la mort.

 

Si l’année 1944 fut en France, celle de la libération du territoire, elle  fut aussi celle d’un renforcement et d’une aggravation de la répression et de la déportation marquée par la poursuite des activités meurtrières dans les camps.

 

L’espoir suscité par le Débarquement de Normandie puis de la Libération de Paris fut estompé par le durcissement et la radicalisation du régime nazi qui ne renonçait à aucun de ses objectifs criminels.

La condition de vie des détenus s’aggrava en 1944 et les chances de survie diminuèrent.

 

Dans nos sociétés où réapparaissent des actes et propos xénophobes, racistes, antisémites et discriminatoires , les rescapés des camps de la mort rappellent toute l’importance des valeurs de solidarité, de fraternité et de tolérance, qu’ ils n’ont eu de cesse de promouvoir et défendre depuis leur retour.

Il appartient aux générations suivantes de préserver ces valeurs qui sont celles de la République.

 

 

 

 

Ce message a été rédigé conjointement par :


la Fondation pour la mémoire de la Déportation (F.M.D.),

la Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (F.N.D.I.R.),

la Fédération Nationale des Déportés et Internés, résistants et patriotes (F.N.D.I.R.P.),

l'Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de Disparus (U.N.A.D.I.F.).

 

 

 

Note du webmaster : message lu par un(e) déporté(e)  ou un (e) descendant (e)

lors des cérémonies du dimanche 27 avril 2014 dans toutes les communes de France.


Partager cet article
Repost0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 13:12

 

logo-adif-fndir

 

Communiqué de l’Association Départementale des Déportés,

Internés et Familles de disparus de l'Oise l'ADIF de l'OISE

 

Alain Lorriaux et l’association « Mémorial du Wagon de la Déportation » condamnés en dernière Instance.

 

 

Jugement de la 1ère Chambre du Tribunal de Grande Instance de Compiègne

rendu définitif en date du 25 février 2014.

 

 

 

 


Le Conseil d’Administration de l’ADIF de l’Oise constate avec satisfaction que la Justice a maintenu dans son honneur et sa légitimité son Président Départemental, également Délégué interrégional et membre du Bureau National de l’UNADIF, Monsieur Gérard Bocquery.



En effet, celui-ci a été confirmé dans son engagement et son investissement, tant au plan départemental que national, dans la défense de la mémoire des victimes de la barbarie nazie à l’issue de l’audience du Tribunal de Grande Instance qui s’est tenue le 5 septembre 2013, avec pour objet l’examen des propos diffamatoires tenus à son encontre.



Il faut se rappeler qu’en mars 2012, Monsieur Alain Lorriaux et l’association « Mémorial du Wagon de la Déportation » avaient tenu des propos jugés diffamants au préjudice de Monsieur Gérard Bocquery, Secrétaire Général et Trésorier de la dite association, en portant de graves accusations lors de courriers adressés au Préfet de l’Oise, au Sous-préfet de l’arrondissement de Compiègne et à la présidence nationale de l’Union des Associations de Déportés, Internés et Familles de disparus (UNADIF).



Les auteurs du délit présumé étant allés jusqu’à répandre, aussi, leurs insinuations diffamatoires auprès des élus locaux, départementaux, régionaux et nationaux, ainsi que vers les dirigeants du monde associatif patriotique, afin de nuire à l’honorabilité de Monsieur Gérard Bocquery.



Monsieur Alain Lorriaux et l’association « Mémorial du Wagon de la Déportation » ont donc été assignés en justice, et la Première Chambre civile du Tribunal de Grande Instance de Compiègne, dans son audience du 5 septembre 2013, vient de les reconnaître coupables de diffamations et de les condamner solidairement au versement de l’euro symbolique à titre de dommages et intérêts et de les condamner également aux dépens de la procédure.



L’ADIF de l’Oise déplore que le drame, universellement connu de la déportation, ait pu donner lieu à de tels propos et actes diffamatoires désormais reconnus.



Le Conseil d’Administration de l’ADIF de l’Oise.

 

.

Partager cet article
Repost0