Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

  • : Mémorial du wagon de la déportation
  • : Pérenniser la mémoire de la déportation par le transport ferroviaire par la réalisation d'un Mémorial devant avoir pour bases deux wagons conformes à ceux utilisés au départ de Compiègne entre 1942 et 1944. Dans le respect absolu de la vérité historique, qui n'est pas le cas actuellement.
  • Contact

Présentation

  • Gérard BOCQUERY
  • Gardien et passeur de Mémoire. Défenseur du respect de la vérité historique. Créateur et administrateur de ce site dédié à la Mémoire de la Déportation.
  • Gardien et passeur de Mémoire. Défenseur du respect de la vérité historique. Créateur et administrateur de ce site dédié à la Mémoire de la Déportation.

 

 

 

 

 

0001

 

 

La perte de la mémoire du passé est sans doute la pire infortune qui puisse frapper un peuple ainsi qu'un individu. (Ferdinand LOT)

 

____________________________________

MduWeb banniere 120.60

 

 

 

Click for Compiègne, France Forecast
 
 __________________
Le contenu de ce site
est protégé par la loi

sceau1anreproduction
rigoureusement
interdite


Droits d'auteur déposés
enregistrement
n° 00047937

Copyright Gérard BOCQUERY
__________________________
 

 

 

 

.
 

Recherche

CNRD

2016-2017

CLIC ICI

 


CONVOI DE NUIT

 

PLUS JAMAIS CA !

120px-Red triangle French svg

N'OUBLIONS JAMAIS !

convoi-arriv-e-de-nuit-wagon.jpg

 

 

 

croix de lorraine le déporté

Pensez à votre référencement gratuit.

Agenda

 

 

 

 

~~~~~~

 

 

 

 

 

C N R D 

 

 

 

 


~~

 

 

 

 

 

 

 
18 juin 1940 - 18 juin 2017
18 juin de gaulle77ème anniversaire

 

______________________________

 

 

 

Convoi-du-15-mars-1943.jpgN'OUBLIONS JAMAIS !


______________________________

 

 

 

 

-

 

CONDAMNATIONS d'Alain Lorriaux & de l'Association

Mémorial du Wagon de la Déportation

 

TGI - Condamnation en derniere instance du 5 septembre 2013

 

TGI - Condamnation du 6 mai 2014

__

Derniers Articles Publiés

  • 78ème anniversaire de L'APPEL
    Commémoration dans toutes les communes de France du 78ème anniversaire de L'APPEL HISTORIQUE DU GENERAL DE GAULLE à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi. Le 19 mars 2006 a été publié au Journal Officiel n° 67 un décret instituant...
  • Bonne année 2018
    Recevez tous mes voeux de bonne année 2018
  • Congrès 2017 de l'UNADIF et de la FNDIR
    Les CONGRES NATIONAUX 2017 de l'UNADIF et de la FNDIR ont lieu du 30 juin au 3 juillet à GRENOBLE Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de Disparus Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance
  • 77ème anniversaire de l'Appel du 18 juin 1940
    DIMANCHE 18 JUIN 2017 Commémoration dans toutes les communes de France du 77ème anniversaire de L'APPEL HISTORIQUE DU GENERAL DE GAULLE à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi. Le 19 mars 2006 a été publié au Journal Officiel n°...
  • Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation
    MESSAGE POUR LA JOURNEE NATIONALE DU SOUVENIR DES VICTIMES ET HEROS DE LA DEPORTATION DIMANCHE 30 AVRIL 2017 Comme chaque année, ce dernier dimanche d'avril est consacré à la Journée Nationale du Souvenir des Victimes et Héros de la Déportation. La tragédie...
  • Congrès annuel de l'Amicale Nationale des Déportés Tatoués du Convoi du 27 avril 1944
    Philippe MARINI, Maire de Compiègne, Sénateur honoraire de l'Oise ; Joël DUPUY de MERY, Conseiller en charge des Relations avec l'Armée et les Associations patriotiques ; Danièle BESSIERE, Vice-Présidente de l'Amicale et Christophe DHAM, Vice-Président...
  • CNRD 2016-2017
    Comme chaque année, le site internet de l'UNADIF propose, aux élèves et aux enseignants, de nombreuses brochures d'aide à la préparation du concours L'épreuve individuelle (devoir sur table) aura lieu le vendredi 24 mars 2017 Rendez-vous sur le site UNADIF...
  • TRES BONNE ANNEE 2017
    Chères Amies, chers Amis, recevez mes meilleurs voeux pour l'année 2017 qui commence
  • Cérémonie au Mémorial de la France combattante
    SURESNES Dimanche 30 octobre 2016 Pas moins de 118 Drapeaux présents, lors de cette très émouvante cérémonie organisée par MEMOIRES DU MONT VALERIEN. 3 Drapeaux UNADIF-FNDIR étaient présents, 2 de l'Oise et 1 des Hauts-de-Seine. A l'année prochaine.....
  • Cérémonie à la Stèle FFI
    72ème anniversaire : Hommage aux Combattants de la Résistance tombés au cours des actions qui ont précédé la Libération de la ville de Compiègne en août 1944. Dimanche 28 août 2016 - 11 heures : Dépôt de gerbes et Appel des Morts au Monument des Résistants...

Histoire Et Evenements

Pour me contacter

3 moyens

pour me contacter :

1)- LE LIVRE D'OR est
à votre disposition
plus bas

2)- Rendez - vous plus haut, dans le module :
CONTACTEZ - MOI


3)- Vous pouvez aussi

ECRIRE UN COMMENTAIRE
 au bas de chaque article.

  ------

 

N'hésitez pas à

Inscrire vos commentaires,

remarques ou suggestions.

Prendre contact.

Poser des questions.

  Etc...

 

.

 

 

Ajoutez votre site  

 

 

 

 

____________

 

W

 

 

 

Catégories

LE LIVRE D'OR

pays des visiteurs

free counters

 

 

d'octobre 2009 à aujourd'hui

plus de 205 000 visiteurs de 147 pays

GRAND MERCI à toutes & à tous

 

 

 

-

 

 

 memorial wagon deportation
memorial wagon deportationmemorial wagon deportation arte passion
Arte Passion

---

 

 

 

MduWeb banniere 120.60 TOP DES SITES DANS LE MONDE Votez pour ce site

16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 16:33

Mercredi 23 janvier 2013

 

 

La Fondation Charles de Gaulle


vous invite à la présentation du livre de Gérard Bardy,


Les moines-soldats du Général


 

couverture livre les moines soldats du general

 

 


L'ouvrage de Gérard Bardy présente l'itinéraire des quinze religieux (séculiers ou réguliers) qui furent décorés de l'Ordre de la Libération par le Général de Gaulle.


Il revient donc sur l'itinéraire fameux de certains d'entre eux (l'amiral Thierry d'Argenlieu, Monseigneur Saliège, l'abbé de Naurois) comme sur l'engagement, moins bien connu mais non moins extraordinaire, du pasteur Stahl ou du père Pierre Finet par exemple.

 



La présentation du livre aura lieu à 18h00 et sera suivi d'une séance de dédicaces.



Pour tout renseignement : secretariat@charles-de-gaulle.org


  

 

 

 

 

 

 

.


 

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2013 3 02 /01 /janvier /2013 17:07
couverture livre la flamme de la resistance

 

 


Les 5 communes "Compagnon de la Libération"


Nantes – Grenoble – Paris – Vassieux en Vercors – Ile de Sein


 

Qu’ont donc en commun la capitale de la France, celle du Dauphiné, un village du Vercors, la plus grande métropole de Bretagne et une petite île du Finistère ? Avoir été honorés par la plus rare et la plus prestigieuse décoration française de la Seconde Guerre mondiale : la Croix de la Libération.


Aujourd’hui, ces communes portent témoignage pour les générations futures de leur combat, des crimes commis par l’occupant nazi et le régime de Vichy et des hauts faits qui leur ont valu d’être nommées Compagnon de la Libération ainsi que 1 038 hommes et femmes et 18 unités combattantes. De l’exécution des "50 otages" à Nantes à la libération de Paris, du ralliement collectif des Sénans au général de Gaulle, des coups d’éclat des combattants de l’ombre à Grenoble au drame du Vercors, huit historiens, spécialistes de ces années sombres, nous livrent des synthèses historiques de haut niveau. Leur récit, émaillé de plus de 200 illustrations, dont plusieurs inédites, porte aussi sur la mémoire de cette époque dramatique qui s’est construite dès la fin de l’Occupation, à Nantes, Grenoble, Paris, Vassieux-en-Vercors et sur l’île de Sein.


Au moment où les derniers Compagnons disparaissent, les uns après les autres, l’oubli serait une seconde mort, encore plus cruelle. C’est pourquoi, à partir du 16 novembre 2012, le Conseil national des communes Compagnon assurera la pérennité de la mémoire de l’Ordre de la Libération. Ce livre officiel rend hommage aux Compagnons de la Libération et à tous ceux, Résistants, Déportés et Combattants de la Seconde Guerre mondiale qui ont participé à la Libération de la France. Ce livre adresse un message d’espoir et de paix à notre jeunesse, mais aussi au monde, pour que ne s’éteigne pas "la Flamme de la Résistance".


 

L’Auteur

Vladimir Trouplin co-auteur et directeur de ce livre, est historien et conservateur du musée de l'Ordre de la Libération depuis une douzaine d'années. Membre du conseil scientifique du musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin, il a collaboré au Dictionnaire De Gaulle (Robert Laffont, 2006) et au Dictionnaire de la France Libre (Robert Laffont, 2010). Il est l'auteur du Dictionnaire des Compagnons de la Libération (Elytis, 2010).



La Flamme de la Résistance

De Vladimir TROUPLIN

Aux Editions Cherche Midi

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 14:01
Vendredi 16 novembre 2012

 


 

ordre de la libration 16 nov 2012

 

 

 

Passation de Témoin
à l'Ordre de la Libération

 


 

La direction de l'Ordre de la Libération a transféré ses attributions à cinq communes, dont Paris, lors d'une cérémonie présidée par le Premier ministre, M. Jean-Marc Ayrault, dans la cour d'Honneur de l'Hôtel des Invalides. Cette passation de pouvoirs du conseil de l'Ordre à un Conseil de France permettra à ce symbole de la Résistance de survivre aux derniers Compagnons.

 

72 ans jour pour jour après la création de l'Ordre de la Libération par le Général de Gaulle, la cérémonie tourne une page dans l'histoire du deuxième ordre national français et de ses membres, les Compagnons, dont font partie les villes de Paris, Nantes, Grenoble, Vassieux-en-Vercors et l'Ile de Sein. "Ces cinq Communes, Compagnons de la Libération, sont porteuses des valeurs de la Résistance. Elles portent plus que d'autres la mémoire héroïque de la France combattante, à qui nous devons notre liberté.(...) Grâce à l'action vigilante du Conseil national des Communes Compagnons de la Libération, avec le soutien déterminé du gouvernement de la république, la flamme du souvenir ne s'éteindra pas", a expliqué M. Jean-Marc Ayrault lors de son allocution.

Après le décès en octobre dernier de Roland de la Poype, pilote aux multiples victoires aériennes, il ne reste aujourd'hui que 23 Compagnons de la Libération vivants sur les 1038 titulaires de la médaille. Car la Croix de la Libération, récompense spéciale destinée à ceux qui se sont illustrés dans la libération de la France et de son empire pendant la Seconde Guerre mondiale, n'est plus attribuée depuis 1946. La disparation des récipiendaires au fil du temps ne laissait donc aucune possibilité de pérennité de cette institution.

De la transformation de l'Ordre dépendait sa propre survie. Ainsi, le 26 mai 1999 une loi adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale et le Sénat a crée un organisme, le Conseil national des Communes "Compagnon de la Libération". Le décret d'application de cette loi est entré en vigueur le 16 novembre 2012. Ce nouveau Conseil national assurera désormais la succession du Conseil de l'Ordre et la continuité de l'action de l'Ordre de la libération. "Il est cohérent que les villes reprennent le flambeau commente le colonel (ER) Loïc le Bastard, Secrétaire Général de la Chancellerie de l'Ordre, puisqu'elles sont Compagnons au même titre que les personnes physiques. Pierre Mesmer, ancien premier ministre et Chancelier de l'Ordre m'a dit un jour : "Il faut que l'Ordre vive et qu'il rayonne plus tard." Aujourd'hui son voeu s'accomplit".

Désormais gardien de la mémoire combattante, le Conseil national des Communes a pour mission d'assurer les traditions de l'Ordre, de gérer son musée parisien, ses archives et d'organiser les cérémonies commémoratives de l'appel du 18 juin et de la mort du général de Gaulle, le 9 novembre, à Colombey-les-Deux-Eglises. Les villes ont également la responsabilité de porter devant les générations futures le patrimoine immatériel de l'Ordre et pourront mettre en oeuvre des initiatives pédagogiques avec l'Education nationale.

Les maires en exercice des cinq collectivités siègent au conseil d'administration au côté des derniers Compagnons. La présidence tournante sera pour la première fois assurée par Patrick Rimbert, maire de Nantes et l'actuel Chancelier, Monsieur Fred Moore, sera le premier délégué national du Conseil. Pour autant les Compagnons ne sont pas écartés puisque, ayant chacun une voix, ils interviendront dans le fonctionnement de l'Ordre. Enfin, les unités militaires titulaires de la Croix de la Libération seront naturellement étroitement associées aux initiatives et aux manifestations. Selon Vladimir Trouplin, conservateur du musée, cette transmission de la flamme de la Résistance correspond à l'esprit que s'en faisait le Général de Gaulle, seul grand maître de l'Ordre : "L'Ordre étant circonstanciel car lié à la libération, le général avait anticipé sa disparition en évoquant le témoignage futur des collectivités, dans une lettre adressée à son chancelier en janvier 1946".

 

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 06:19

 

 

Message de Noël adressé aux enfants de France
depuis Londres par le Général DE GAULLE,
24 décembre 1941

 

18 juin de gaulle

 

Quel bonheur, mes enfants, de vous parler ce soir de Noël. Oh ! je sais que tout n'est pas gai, aujourd'hui, pour les enfants de France. Mais je veux, cependant, vous dire des choses de fierté, de gloire, d'espérance.

 

Il y avait une fois : la France ! Les nations, vous savez, sont comme des dames, plus ou moins belles, bonnes et braves. Eh bien ! parmi mesdames les nations, aucune n'a jamais été plus belle, meilleure, ni plus brave que notre dame la France. Mais la France a une voisine brutale, rusée, jalouse : l'Allemagne. L'Allemagne, enivrée d'orgueil et de méchanceté, a voulu, un beau jour, réduire en servitude les nations qui l'entouraient. Au mois d'août 1914, elle s'est donc lancée à l'attaque.

 

Mais la France a réussi à l'arrêter sur la Marne, puis à Verdun. D'autres grandes nations, l'Angleterre, l'Amérique, ont eu ainsi le temps d'arriver à la rescousse. Alors, l'Allemagne, dont le territoire n'était nullement envahi, s'est écroulée tout à coup. Elle s'est rendue au Maréchal Foch. Elle a demandé pardon. Elle a promis, en pleurant, qu'elle ne le ferait plus jamais. Il lui restait d'immenses armées intactes, mais il ne s'est pas trouvé un seul Allemand, pas un seul ! pour tirer même un coup de fusil après la capitulation.

 

Là-dessus, les nations victorieuses se sont séparées pour aller chacune à ses affaires. C'est ce qu'attendait l'Allemagne. Profitant de cette naïveté, elle s'est organisée pour de nouvelles invasions. Bientôt, elle s'est ruée de nouveau sur la France. Et, cette fois, elle a gagné la bataille.

 

L'ennemi et ses amis prétendent que c'est bien fait pour notre nation d'avoir été battue. Mais la nation française, ce sont vos papas, vos mamans, vos frères, vos sœurs. Vous savez bien, vous, mes enfants, qu'ils ne sont pas coupables. Si notre armée fut battue, ce n'est pas du tout parce qu'elle manquait de courage, ni de discipline. C'est parce qu'elle manquait d'avions et de chars. Or, à notre époque, tout se fait avec des machines, et les victoires ne peuvent se faire qu'avec les avions, les chars, les navires, qui sont les machines de la guerre. Seulement, malgré cette défaite, il y a toujours des troupes françaises, des navires de guerre et des navires marchands français, des escadrilles françaises, qui continuent le combat. Je puis même vous dire qu'il y en a de plus en plus et qu'on parle partout dans le monde de ce qu'ils font pour la gloire de la France.

 

Pensez à eux, priez pour eux, car il y a là, je vous assure, de très bons et braves soldats, marins et aviateurs, qui auront à vous raconter des histoires peu ordinaires quand ils seront rentrés chez eux. Or, ils sont sûrs d'y rentrer en vainqueurs, car nos alliés, les Anglais et les Russes, ont maintenant des forces très puissantes, sans compter celles que préparent nos alliés les Américains. Toutes ces forces, les Allemands n'ont plus le temps de les détruire, parce que, maintenant, en Angleterre, en Russie, en Amérique, on fabrique d'immenses quantités d'avions, de chars, de navires. Vous verrez un jour toute cette mécanique écraser les Allemands découragés et, à mesure qu'ils reculeront sur notre territoire, vous verrez se lever de nouveau une grande armée française.

 

Mes chers enfants de France, vous avez faim, parce que l'ennemi mange notre pain et notre viande. Vous avez froid, parce que l'ennemi vole notre bois et notre charbon, vous souffrez, parce que l'ennemi vous dit et vous fait dire que vous êtes des fils et des filles de vaincus. Eh bien ! moi, je vais vous faire une promesse, une promesse de Noël. Chers enfants de France, vous recevrez bientôt une visite, la visite de la Victoire. Ah ! comme elle sera belle, vous verrez !...

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 17:38

Musée de la Résistance de Bondues


 

affiche expo communiquer pour resister musee de bondues

 

 

 

du 10 décembre 2012 au 26 avril 2013

 

 

 

Réalisée avec l'association

« Souvenir de la Résistance et des Fusillés du Fort de Bondues »,

 

l'exposition "Communiquer pour Résister" valorise les différents moyens de communication utilisés par la Résistance durant la deuxième Guerre mondiale.

 

De la presse à la littérature clandestine, des graffitis aux tracts, de l'opérateur radio aux services de renseignement, vous découvrirez les armes indispensables pour résister, défendre des valeurs, dénoncer la propagande et organiser la lutte contre l'occupant et l'Etat français.



Cette exposition est un travail supplémentaire pour les collégiens et lycéens qui préparent le Concours national de la Résistance et de la Déportation.

 


 

 

  Télécharger ici le guide de visite de l'exposition

 

 

 

 

 

 

Renseignements :


Musée de la Résistance de Bondues
Chemin Saint-Georges
59910 Bondues

03 20 28 88 32

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 19:30

 




 Présentation du livre


 

samedi 27 octobre 2012


 

au M.I.D. de Compiègne - Royallieu


 

 

 

couverture dix ans en 1940

 

 

 

"Dix ans en 1940"


de Claude Du GRANRUT


Présidente de la Société des Familles et Amis des Anciennes Déportées et Internées de la Résistance SFAADIR

 

 


 


 

Claude, la narratrice, a 10 ans en 1940. Comme Anne-Marie et Antoine. Ces trois amis connaîtront les épreuves et les drames de la Deuxième Guerre Mondiale : la Drôle de Guerre, l’exode, le choc de la défaite, l’humiliation de l’occupation par l’armée allemande.

La vie ne peut plus être comme avant : restrictions alimentaires, couvre-feu,

mesures contre les juifs, service du travail obligatoire, premiers actes de Résistance, premières arrestations...

Leur amitié leur permet de faire front devant les drames personnels : la mère
d’Anne-Marie est arrêtée et condamnée à la déportation ; les parents de Claude arrêtés par la Gestapo sont eux aussi déportés, de même que le père d’Antoine arrêté par la milice comme juif.

Le bilan sera lourd : le père de Claude, celui d’Antoine ne reviendront pas.
À la joie de la victoire et du retour des mères d’Anne-Marie et de Claude se
mêlera le sentiment d’avoir dû grandir trop vite, mais grâce à leur amitié, d’être sortis renforcés de leurs épreuves.

 

 



 


Claude DU GRANRUT, née DE RENTY, pupille de la Nation, diplômée de l’Institut d’Études politiques de Paris et de Mount Holyoke College, USA, a fait une carrière de Haut fonctionnaire au Ministère du Travail puis comme Magistrat des Cours Administratives d’Appel.

Élue Conseillère municipale de Senlis en 1977, elle devient Première-adjointe au Maire en 2003. Conseillère puis Vice-Présidente du Conseil régional de Picardie, elle est désignée par le Gouvernement pour siéger au Comité des Régions de l’Union Européenne lors de sa création en 1994. Elle a mis fin à ses mandats en 2010.

 

 

 


 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 19:10

 


15ème édition des Rendez-vous de l'Histoire

 

du 18 au 21 octobre à Blois

 


 

 

 

les paysans blois 18-21 oct 2012

 

 

La 15ème édition

sera consacrée au thème "Les paysans".

 




 

La Fondation de la Résistance sera présente au Salon du Livre. Elle distribuera sur son stand des exemplaires de la brochure consacrée au CNRD 2012-2013 « Communiquer pour Résister 1940-1945 » et vous présentera les nouvelles ressources pédagogiques, notamment la version numérique de la brochure et les nouvelles expositions proposées sur le Musée de la Résistance en ligne. Vous découvrirez également comme chaque année l'ensemble de ses publications historiques et de ses DVD.


Deux rendez-vous sont à signaler :


• Un débat sur le thème du CNRD 2012-2013, organisé par l'Inspection générale, l'APHG et la Fondation de la Résistance, aura lieu le samedi 20 octobre de 18h00 à 19h30 (Amphi rouge, Campus de la CCI) :

Jean-Louis CREMIEUX-BRILHAC, Résistant et historien spécialiste de la France Libre,

Christine LEVISSE-TOUZE et Aurélie LUNEAU, historiennes interviendront au cours du débat présidé par Joëlle DUSSEAU, présidente du jury national du CNRD.



•Le débat organisé par la Fondation de la Résistance aura lieu le dimanche 21 octobre 2012 de 15h30 à 17h00 dans la salle capitulaire du Conseil général. Il portera sur le thème :

Julien FARGETTAS, docteur en histoire,

Christine LEVISSE-TOUZÉ, directrice du Musée du Général Leclerc de Hauteclocque - Musée Jean Moulin, professeure associé à l'université de Montpellier III,

Jean-François MURRACCIOLE, professeur à l'université de Montpellier III,

Antoine PROST, professeur émérite à l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne interviendront sur le thème :  

« Soldats coloniaux dans la France Libre et Résistance : sens et portée d'un engagement » .

 

 

 

 

 

.

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 13:24

 

FICTION

 

Du 24 septembre au 21 novembre 2012, France 3 tourne, en région Parisienne et en région Rhône-Alpes, « Alias Caracalla », l’adaptation du livre-culte du secrétaire de Jean MOULIN.


 

jean moulin





 

Le pitch :


Daniel a 20 ans, jeune homme fougueux, il est révulsé par l’Armistice. La trahison de Pétain est un choc pour lui.


Il veut partir se battre et, avec quelques copains, arrive en Angleterre presque par hasard.


Là, il s’enrôle vite auprès d’un Général inconnu : DE GAULLE.


L’armée du chef ne compte alors que quelques centaines de gamins…


C’est la naissance d’une incroyable épopée : la « FRANCE LIBRE ».


De retour dans une France occupée, la « vraie» Résistance va enfin pouvoir commencer.


Le hasard va faire du jeune Daniel un témoin incroyablement privilégié de l’Histoire.


A Lyon, il rencontre un dénommé Rex dont il devient le secrétaire. Ce n’est qu’à la fin de la guerre qu’il découvrira que Rex n’était autre que… Jean MOULIN.

 

 

 

 

La diffusion télévisuelle est prévue à l’occasion des 70 ans de la mort de Jean MOULIN et de la création du Conseil National de la Résistance.

 

 

 

.

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 20:37

 

Palmarès national


Résultats du Concours national
de la Résistance et de la déportation
Année scolaire 2011-2012


Le THEME était :
« Résister dans les camps nazis».

 

 

 


 


CLASSES DE LYCEE

 





Première catégorie: "Réalisation d'un devoir individuel en classe"

 



Prix: 

 

 

Jean BERNARD, du lycée général « Georges Clémenceau » à Reims (département de la Marne, académie de Reims)

Lou MOUSSET, du lycée général et technologique « Jean Dautet » à La Rochelle (département de la Charente-Maritime, académie de Poitiers)

Clémence NANNINI, du lycée général et technologique « Félix Esclangon » à Manosque (département des Alpes de Haute-Provence, académie d'Aix-Marseille)

Johanna ZILBERSTEIN, du lycée général et technologique « Notre Dame de Bury » à Margency (département du Val d'Oise, académie de Versailles)

 


 


Mentions: 

 

 

Arnaud CHANIAC, du lycée général et technologique « Léonard de Vinci » à Monistrol-sur-Loire (département de la Haute-Loire, académie de Clermont-Ferrand)

Anne-Noëlle HEIZMANN, du lycée général et technologique « Jean Vilar » à Villeneuve-lès-Avignon (département du Gard, académie de Montpellier)

Priya KUMAR, du lycée Militaire d'Aix-en-Provence (département des Bouches-du-Rhône, académie d'Aix-Marseille)

Paul-Etienne PINI,  du lycée général et technologique " Giocante de Casabianca " à Bastia (département de la Haute-Corse, académie de Corse)

 

 


Deuxième catégorie: "Réalisation d'un travail collectif"



Prix: 

 

 

Les élèves du lycée général et technologique « Giocante de Casabianca » de Bastia (département de la Haute-Corse, académie de Corse)

Les élèves du lycée général « Jean-François Champollion » de Grenoble (département de l'Isère, académie de Grenoble)

Les élèves du lycée général et technologique « Bellepierre » à Saint-Denis (département de la Réunion, académie de la Réunion)

 

 

Mentions:


Les élèves du lycée polyvalent « Charles de Gaulle » à Chaumont (département de la Haute-Marne, académie de Reims)

Les élèves du lycée polyvalent « Notre Dame de la Compassion » à Pontoise (département du Val d'Oise, académie de Versailles)

Les élèves du lycée général « Antoine de Saint-Exupéry » à Terrasson-Lavilledieu (département de la Dordogne, académie de Bordeaux)

 

 


 

Troisième catégorie: "Réalisation d'un travail collectif audiovisuel":

 


 

Prix:

 

Les élèves des lycées généraux et technologiques « Adam de Craponne » à Salon-de-Provence et " Jean Cocteau " à Miramas (département des Bouches-du-Rhône, académie d'Aix-Marseille)

Les élèves du lycée général « Notre dame de Mongré » à Villefranche-sur-Saône (département du Rhône, académie de Lyon)


 

Mentions:


Les élèves du lycée scientifique à Pont Saint-Martin - Val d'Aoste (Italie)

Les élèves du lycée des métiers « Henri Nominé » à Sarreguemines (département de la Moselle, académie de Nancy-Metz)


 

 

 

 

 


 

CLASSES DE TROISIEME (COLLEGE)

 



 


Quatrième catégorie: "Réalisation d'un devoir individuel en classe"

 



Prix :

 

 

Marie-Renée ANDREESCU, du collège français « Anna de Noailles » à Bucarest (Roumanie)

Emma DURAND, du collège du « Salagou » à Clermont-l'Hérault (département de l'Hérault, académie de Montpellier)

Laurine FABRE, du collège des « Corbières Maritimes » à Sijean (département de l'Aude, académie de Montpellier)

Arthur LUNVEN, du collège « Michelle Pallet » à Angoulême (département de la Charente, académie de Poitiers)


 

Mentions:


Marie GENIBRE, du collège « Institut Familial » à Montauban (département du Tarn-et-Garonne, académie de Toulouse)

Luigi MAZZOCHINI, du collège « Jules Solesse » à Saint-Paul (département de la Réunion, académie de la Réunion)

Lorelei ROUSSEAU, du collège « Le Chêne Vert » à Bain-de-Bretagne (département d'Ille-et-Vilaine, académie de Rennes)

François VECCHIONE, du collège de Brumath (département du Bas-Rhin, académie de Strasbourg)


 

 


Cinquième catégorie: "Réalisation d'un travail collectif"



Prix: 

 

 

Les élèves du collège « François Viète » à Fontenay-le-Comte (département de la Vendée, académie de Nantes)

Les élèves du collège « Notre Dame » à Pont-Saint-Esprit (département du Gard, académie de Montpellier)

Les élèves du collège « Ferdinand Foch » à Strasbourg (département du Bas-Rhin, académie de Strasbourg)

 

 

Mentions:


Les élèves du collège « Henri Barbusse » à Alfortville (département du Val-de-Marne, académie de Créteil)

Les élèves du collège « Constant Bourgeois » à Guiscard (département de l'Oise, académie d'Amiens)

Les élèves du collège « Jean Moulin » à Pontault-Combault (département de la Seine-et-Marne, académie de Créteil)

Les élèves du collège « Jean Rostand » à Sainte-Jamme-sur-Sarthe (département de la Sarthe, académie de Nantes)

Les élèves du collège du "Verney " à Sallanches (département de la Haute-Savoie, académie de Grenoble)

 


 

 


 

Sixième catégorie: "Réalisation d'un travail collectif audiovisuel"



Prix :

 

 

Les élèves du collège « Les Allobroges » à La Roche-sur-Foron (département de la Haute-Savoie, académie de Grenoble)

Les élèves du collège « Philippe de Vigneulles » à Metz (département de la Moselle, académie de Nancy-Metz)

 

 

Mentions:


Les élèves du collège « Edmée Jarlaud » à Acheux-en-Amiénois (département de la Somme, académie d'Amiens)

Les élèves du collège « Sadi Carnot » à Paris - 17ème arrondissement (département de Paris, académie de Paris)

Les élèves du collège " Simone de Beauvoir " à Vitrolles (département des Bouches-du-Rhône, académie d'Aix-Marseille)


 

 

 

 

 

.

 


La remise des prix nationaux du CNRD 2011-2012 aura lieu

à Paris,

au cours de la semaine du 10 au 14 décembre 2012,

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

.


 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 09:36

 

 

Le 13 octobre 2012

 

 

Organisée par le Centre Européen

du Résistant Déporté,


l'association des amis du Mémorial de l'Alsace Moselle,


et l'association Espaces Dialogues,


sous le patronage de Madame Armande LE PELLEC - MULLER,

Recteur de l'académie de Strasbourg.


Avec les historiens Doriane GOMET et Alfred WAHL,


en présence de François AMOUDRUZ Déporté-Résistant .

 

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0