Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Contact

  • : Mémorial du wagon de la déportation
  • Mémorial du wagon de la déportation
  • : Pérenniser la mémoire de la déportation par le transport ferroviaire par la réalisation d'un Mémorial devant avoir pour bases deux wagons conformes à ceux utilisés au départ de Compiègne entre 1942 et 1944. Dans le respect absolu de la vérité historique, qui n'est pas le cas actuellement.
  • Contact

Présentation

  • Gérard BOCQUERY
  • Gardien et passeur de Mémoire. Défenseur du respect de la vérité historique. Créateur et administrateur de ce site dédié à la Mémoire de la Déportation.
  • Gardien et passeur de Mémoire. Défenseur du respect de la vérité historique. Créateur et administrateur de ce site dédié à la Mémoire de la Déportation.

 

 

 

 

 

0001

 

 

La perte de la mémoire du passé est sans doute la pire infortune qui puisse frapper un peuple ainsi qu'un individu. (Ferdinand LOT)

 

____________________________________

MduWeb banniere 120.60

 

 

 

Click for Compiègne, France Forecast
 
 __________________
Le contenu de ce site
est protégé par la loi

sceau1anreproduction
rigoureusement
interdite


Droits d'auteur déposés
enregistrement
n° 00047937

Copyright Gérard BOCQUERY
__________________________
 

 

 

 

.
 

Recherche

CNRD

2016-2017

CLIC ICI

 


CONVOI DE NUIT

 

PLUS JAMAIS CA !

120px-Red triangle French svg

N'OUBLIONS JAMAIS !

convoi-arriv-e-de-nuit-wagon.jpg

 

 

 

croix de lorraine le déporté

Pensez à votre référencement gratuit.

Agenda

 

 

 

 

~~~~~~

 

 

 

 

 

C N R D 

 

 

 

 


~~

 

 

 

 

 

 

 
18 juin 1940 - 18 juin 2017
18 juin de gaulle77ème anniversaire

 

______________________________

 

 

 

Convoi-du-15-mars-1943.jpgN'OUBLIONS JAMAIS !


______________________________

 

 

 

 

-

 

CONDAMNATIONS d'Alain Lorriaux & de l'Association

Mémorial du Wagon de la Déportation

 

TGI - Condamnation en derniere instance du 5 septembre 2013

 

TGI - Condamnation du 6 mai 2014

__

Derniers Articles Publiés

  • Congrès 2017 de l'UNADIF et de la FNDIR
    Les CONGRES NATIONAUX 2017 de l'UNADIF et de la FNDIR ont lieu du 30 juin au 3 juillet à GRENOBLE Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de Disparus Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance
  • 77ème anniversaire de l'Appel du 18 juin 1940
    DIMANCHE 18 JUIN 2017 Commémoration dans toutes les communes de France du 77ème anniversaire de L'APPEL HISTORIQUE DU GENERAL DE GAULLE à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi. Le 19 mars 2006 a été publié au Journal Officiel n°...
  • Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation
    MESSAGE POUR LA JOURNEE NATIONALE DU SOUVENIR DES VICTIMES ET HEROS DE LA DEPORTATION DIMANCHE 30 AVRIL 2017 Comme chaque année, ce dernier dimanche d'avril est consacré à la Journée Nationale du Souvenir des Victimes et Héros de la Déportation. La tragédie...
  • Congrès annuel de l'Amicale Nationale des Déportés Tatoués du Convoi du 27 avril 1944
    Philippe MARINI, Maire de Compiègne, Sénateur honoraire de l'Oise ; Joël DUPUY de MERY, Conseiller en charge des Relations avec l'Armée et les Associations patriotiques ; Danièle BESSIERE, Vice-Présidente de l'Amicale et Christophe DHAM, Vice-Président...
  • CNRD 2016-2017
    Comme chaque année, le site internet de l'UNADIF propose, aux élèves et aux enseignants, de nombreuses brochures d'aide à la préparation du concours L'épreuve individuelle (devoir sur table) aura lieu le vendredi 24 mars 2017 Rendez-vous sur le site UNADIF...
  • TRES BONNE ANNEE 2017
    Chères Amies, chers Amis, recevez mes meilleurs voeux pour l'année 2017 qui commence
  • Cérémonie au Mémorial de la France combattante
    SURESNES Dimanche 30 octobre 2016 Pas moins de 118 Drapeaux présents, lors de cette très émouvante cérémonie organisée par MEMOIRES DU MONT VALERIEN. 3 Drapeaux UNADIF-FNDIR étaient présents, 2 de l'Oise et 1 des Hauts-de-Seine. A l'année prochaine.....
  • Cérémonie à la Stèle FFI
    72ème anniversaire : Hommage aux Combattants de la Résistance tombés au cours des actions qui ont précédé la Libération de la ville de Compiègne en août 1944. Dimanche 28 août 2016 - 11 heures : Dépôt de gerbes et Appel des Morts au Monument des Résistants...
  • Congrès nationaux 2016
    Les deux grandes associations nationales de Déportés en congrès L'Union nationale des associations de déportés, internés et familles de disparus (UNADIF) et la Fédération nationale des déportés et internés de la Résistance (FNDIR) Les congrès nationaux...
  • Les convois de la souffrance
    Sur une initiative des associations UNADIF - FNDIR, un projet de donner mémoire à un lieu de la barbarie nazie fut soutenu par le secrétariat d'Etat à la Défense, en charge des Anciens Combattants et de la Mémoire, par la municipalité de Novéant-sur-Moselle...

Histoire Et Evenements

Pour me contacter

3 moyens

pour me contacter :

1)- LE LIVRE D'OR est
à votre disposition
plus bas

2)- Rendez - vous plus haut, dans le module :
CONTACTEZ - MOI


3)- Vous pouvez aussi

ECRIRE UN COMMENTAIRE
 au bas de chaque article.

  ------

 

N'hésitez pas à

Inscrire vos commentaires,

remarques ou suggestions.

Prendre contact.

Poser des questions.

  Etc...

 

.

 

 

Ajoutez votre site  

 

 

 

 

____________

 

W

 

 

 

Catégories

LE LIVRE D'OR

pays des visiteurs

free counters

 

 

d'octobre 2009 à aujourd'hui

plus de 205 000 visiteurs de 147 pays

GRAND MERCI à toutes & à tous

 

 

 

-

 

 

 memorial wagon deportation
memorial wagon deportationmemorial wagon deportation arte passion
Arte Passion

---

 

 

 

MduWeb banniere 120.60 TOP DES SITES DANS LE MONDE Votez pour ce site

/ / /

65ème ANNIVERSAIRE du CONVOI du 02 juillet 1944


CEREMONIE du SOUVENIR du « TRAIN DE LA MORT »


QUAI des DEPORTES – GARE de COMPIEGNE

 

à MARGNY lès COMPIEGNE


DIMANCHE 05 JUILLET 2009

 

 

  ~~~~~~

 

  Gare de Compiègne, située à Margny lès Compiègne


  Samedi 1er juillet 1944 

 

 

9h40 : sur les voies 4 et 6, le train n° 7909 est constitué de 37 éléments, dont 25 wagons de marchandises de type "hommes 40 - chevaux en long 8".

Son départ prévu pour le lendemain à pour destination le camp de concentration de Dachau.

 

 

~~~~~~


 

Camp de Compiègne - Royallieu - Frontstalag 122


Dimanche 2 juillet 1944 

 

 

 

 

  4h du matin : Réveil, un quart d’eau chaude colorée en guise de café.

Rassemblement et appel.

La distribution d’une boule de pain et d’un saucisson par détenu a eu lieu la veille.

6h30 : 2162 recensés par la FMD, 2521*hommes d’après les chiffres du  CID (Comité International de Dachau), quittent le camp, à pied, sous bonne garde, direction la gare, ce quai.


Ce convoi est le plus important qui n’ait jamais quitté Compiègne. Il est resté tristement célèbre sous le nom de « Train de la mort », en raison du nombre élevé de décès survenus durant le voyage.

 

 

 

 


Dimanche 2 juillet, 9h15, le train n° 7909 quitte la gare de Compiègne en direction de l’Allemagne.

Dans 25 des 37 éléments constituant le train, les nazis ont entassé une centaine d’hommes.

La chaleur envahit rapidement les wagons.

Le train roule lentement.

 A 10h05, il passe à Soissons.

A 11h05, le sabotage de la voie l’oblige à stopper à Saint Brice, quelques kilomètres avant Reims.

Les dégâts sont peu importants.

Après un arrêt de plus de trois heures sous un soleil de plomb, il reprend sa route à 14h20.

 A 14h35, il s’immobilise en gare de Reims.

La chaleur, le manque d’eau et l’asphyxie sont déjà à l’origine d’une centaine de décès.

 A 15h10, il repart, mais après un court trajet, un nouveau sabotage fait dérailler la locomotive au niveau de l’aiguillage du dépôt de Bétheny.

En attendant le relèvement de la locomotive, les wagons sont ramenés par une loco de manœuvre à la gare de Reims, sur une voie de garage, où ils stationnent en plein soleil de 15h50 à 20h.

Les morts se succèdent pendant ce long arrêt, alors que la chaleur est suffocante.

Des détenus médecins appellent les services sanitaires.

Les nazis entrouvrent quelques portes.

Dans certains wagons, les hommes, poussés par la folie, s’entretuent.

Enfin, à 20h03, le train reprend sa route vers l’Est, roule toute la nuit, passe à Châlons sur Marne à 21h20, à Vitry le François à 2h, à Blesme à 4h du matin.

 

 

 

 

 

Le lundi 3 juillet, 11h45,

le transport s’arrête à Revigny au nord ouest de Bar le Duc.

Les cadavres de la veille commencent à se décomposer.

Les nazis décident d’ouvrir les portes, font descendre les survivants, en désignent quelques- uns pour enlever les corps et les transporter dans des wagons libérés à cet effet.

Les agonisants sont exécutés par les nazis.

D’autres détenus sont chargés du ravitaillement en eau alors qu’il pleut à torrent.

Ces opérations terminées, les détenus sont regroupés à 100 par wagon.

A 15h05, le convoi quitte Revigny, passe à Bar le Duc à 17h, à Lerouville à 18h10.

Les scènes de violence se poursuivent et le calme ne revient qu’en soirée.

Le convoi franchit la Moselle et s’arrête à 21h50 à la gare-frontière de Novéant.

Les nazis comptent alors 450 cadavres.

Le train stationne en gare de Novéant toute la nuit.

 

 

 

 



Le mardi 4 juillet, 7h15,

le train quitte Novéant et arrive à Metz à 7h35 où il stationne jusqu'à 10h puis repart et arrive à Sarrebourg à 11h56.

Les portes s’ouvrent, des infirmières de la Croix Rouge allemande distribuent de la soupe et de l’eau.

A 15h15, brutalement les nazis font stopper le ravitaillement et ordonne le départ.

A 16h, le convoi passe à Saverne,

à 17h15 à Haguenau.

En soirée, le train rejoint Strasbourg, franchit le Rhin puis s’enfonce en Allemagne, roule toute la nuit.

 

 

 

 

 


Le mercredi 5 juillet, à 5h,

il passe à Karlsruhe puis Pforzheim à 6h.

 A 8h, le train passe à Stuttgart, à 9h10 à Ulm, puis Burgau à 9h30, Augsbourg à 10h et Munich où il stationne de 11h à 12h20, repart et arrive à Dachau-gare à 15h.

 A 16h30, les survivants font leur entrée au KL Dachau alors que les corps sans vie sont extraits du train puis transportés directement au crématoire sans être enregistrés.


530 hommes recensés par la Fondation, 984 d’après les chiffres du camp, ont trouvé la mort à l’intérieur des wagons pendant les 4 jours de trajet.


1629 survivants seront enregistrés au KL Dachau les 5 et 6 juillet 1944.


Les matricules 76418 à 78047 sont inscrits sur le registre d’immatriculation du camp.


 

 

  N'OUBLIONS JAMAIS !



2521 ou 2162 hommes partis d'ici, ce 2 juillet 1944


Seulement 947 sont rentrés en 1945.

 

 

 


 

 

 

Pour tous ceux qui ne sont jamais revenus

 

 

Pour tous ceux qui nous ont quitté depuis leur retour

 

 

Mesdames, Messieurs, observons une minute de silence...

 

 

 

 

 

80-40480.jpg

 

plaque commémorative

 

 

 

~~~~~~



* Une des nombreuses particularités de ce convoi est que la liste de départ (comme chaque convoi, rédigée en quatre exemplaires) a été perdue, détruite ou brûlée. Un déporté du camp de Dachau, parfaitement germanophone, fut employé, par les SS, aux services administratifs du camp et a eu cette liste entre les mains, portant le chiffre de 2521 hommes au départ de Compiègne.

 

 

 

 

 

~~~~~~

 

 

 

 

  Rédaction de cet historique à partir du LIVRE - MEMORIAL en quatre tomes de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, également d'après le livre de Christian BERNADAC "convoi 7909, le train de la mort" et des précieux éléments que m'ont apporté Monsieur Yves MEYER, Vice Président de l'Amicale des Déportés du Camp de Concentration de Dachau et Monsieur Roger BELLOT, Président de l'Association des Déportés, Internés et Familles de Disparus (ADIF) de l'Oise, notre Vice Président, tous deux anciens Déportés - Résistants, présents dans ce convoi.

 


 

  Lecture de cet historique, lors de la cérémonie anniversaire, le dimanche 05 juillet 2009,

sur le quai des déportés, en gare de Compiègne à Margny lès Compiègne.

 

 

 

 

 

  Rédaction et lecture Gérard BOCQUERY Secrétaire Général Mémorial du wagon de la déportation.

 

 

 

 

(c) droits d'auteur protégés

Partager cette page

Repost 0
Publié par